Sport

Bienfaits de la phycocyanine chez le/la sportif-ve

 

  • Augmentation de la capacité respiratoire (VO2max)

La VO2max est la consommation maximale d’oxygène que le corps peut utiliser pour un temps donné. Elle dépend de facteurs constitutionnels mais également de l’entraînement, de la nutrition et de la supplémentation. Il est en effet possible d’agir sur la capacité de transport de l’oxygène vers le muscle par le sang. En accompagnant sa préparation, un sportif peut espérer augmenter sa VO2 max de 10 à 20%.

Grâce à la structure moléculaire de la phycocyanine, très proche de celle de l’hémoglobine (à un atome de fer près), la phycocyanine va stimuler l’activité de l’érythropoïétine (EPO), responsable de la production des globules rouges.

La phycocyanine a un effet naturellement « dopant » sans aucun risque pour la santé et n’a aucune interférence avec les tests de dopage car il s’agit de notre propre EPO.

  • Résistance – Récupération – Reçyclage des lactates

Lorsqu’il se contracte, le muscle produit une petite quantité d’acide lactique responsable des crampes et des douleurs.

La phycocyanine recycle les lactates en ATP c’est-à-dire en énergie. Ce phénomène essentiel permet de diminuer les douleurs durant l’effort, favorise la récupération et augmente l’endurance. Couplé à l’augmentation de la VO2max, les performances sont considérablement accrues.

  • Blessures et Convalescence

La phycocyanine est d’autant plus indiquée pour les blessures, les douleurs ostéo-articulaires (propriétés anti-cox2, inhibitrices des enzymes responsables de la sensation de douleur associée à l’inflammation), pour la convalescence par son action anti-inflammatoire reconnue et régénératrice : elle va aider tous les tissus à se remettre plus rapidement.

  • Élimination des radicaux libres

Lors d’un effort physique long et soutenu, le corps va être mis à rude épreuve car tous les systèmes métaboliques de production d’énergie fonctionnent à plein régime. La production de radicaux libres résulte de l’utilisation “excessive” de l’oxygène dans les mitochondries (organites générant l’énergie dans les cellules) = respiration cellulaire.

Lors de l’effort sportif d’endurance notamment (marathon, cyclisme, triathlon), on observe un emballement de la respiration cellulaire qui se traduit par la formation de ces radicaux libres. Ces derniers, lorsqu’ils sont produits en excès vont causer des lésions membranaires qui réduisent l’efficacité des échanges cellulaires. Le fonctionnement de la cellule en sera donc altéré.

Les conséquences directes pour le sportif sont :

  • une baisse de l’activité musculaire et donc des performances, pouvant être associée à des crampes
  • des risques de blessures plus importants en raison d’une fragilité articulaire et musculaire augmentée.

Pour lutter contre ce phénomène, plusieurs études ont examiné les effets d’une complémentation nutritionnelle en anti-oxydant sur les dommages musculaires.

La phycocyanine est le plus puissant anti-oxydant existant sur le marché : elle est 20 fois plus puissante que la vitamine C et 16 fois plus puissante que la vitamine E.

La séléction Phycoform pour soutenir l’effort intensif :

PACK BOOSTER

45 € / 99 €

DESCRIPTION

1 flacon de Phyco100 + 1 flacon de Phyco-Métabolisme

= 200 mg de phycocyanine (extraite à froid et sans solvant) + 8 oligo-éléments avec des transporteurs assimilables  par dose.  2 flacons en verre protecteur de 30 ou 90 gélules végétales. Fabriqué en Espagne. Laboratoire certifié BIO, ISO 22000, GMP.

Retour en haut